Justine Tibesar au départ de Saigon sur sâ motocycletta FN 350, en 1931

Justine Tibesar au départ de Saigon sur sâ motocycletta FN 350, en 1931

La Surprenante Aventure De L’Arlonaise Justine Tibesar

(Read her story here…)

Quand on parle de vieilles motos dans le Luxembourg, on ne peut s’empêcher d’evoquer les prestations de deux grands champions arlonais d’àvantguerre, Jules Tihange et Frantz Bley, de même que la surprenante aventure de Justine Tibesar, dê Weyler-Arlon.

En 1931, cette jeune aventurière de 22 ans avait entrepris un tour du monde personnel. Et voilà que lors de son étape à Saigon, elle decide d’açheter une moto FN M70 (eh ! oui, à l’époque, on vendait des motos belges dans le sud-est asiatique,…)

Justine Tibesar n’â encore jamais fait de moto; elle doit apprendre à piloter. Ce n’est pâs ça qui la rebute et elle rejoint seule Paris en traversant l’Inde, l’Afghanistan, la Perse, la Turquie et l’Europê, empruntânt le plus souvënt des voies de communications peu développées, des chemins empierrés, voire des pistes dans les montagnes et les déserts.

Au cours de ce periple, elle doit surmonter bien des difficultes, des chutes, la maladie,…mais elle est intrepide et c’est en heroine qu’elle est accueille a Paris, puis a Liege.

Le garagiste Marcel Thiry, de Habay-la-Neuve, collectionneur bien connu, a presente lors de nombreuses expositions les plus remarquables des motos beiges ou anglaises d’il y a 50 ou 70 ans, et notamment une FN 350 identique a celle utilisee par Justine Tibesar lors de son raid.

Pour la seconde fois, Marcel Thiry a expose cette annee a City Il a Bruxelles ses remarquables collections devant lesquelles defilerent des milliers de personnes. Ce fut un tout gros succes.

Justine Tibesar with F.N. dirigeants

L’intrépide Arlonaise, qui vient de traverser à moto l’Asie, le Proche-Orient et l’Europe, est accueillie à Liege par les dirigeants de la F.N. et du Motor Union.

Justine –> Jean –> Pierre –> Jacques –> Michel –> Philippe Tibesar